Berloque sonnée pour la Bataille de Dazar’Alor

La nuit tombe sur la pyramide enfumée, les derniers incendies s’éteignent, les combats s’achèvent. Alors que les dernières troupes de l’Alliance quittent en toute hâte le champ de bataille, les loas reprennent possession des lieux et les troupes de la Horde accompagnant la légendaire armée Zandalari célèbrent leur victoire.

La fumée se dissipe, les élémentaires refluent et les morts retirent leurs boubous. Cependant, tout autour du grand Sceau, les gardes tentent de rétablir à grand peine le calme. La nouvelle se répand comme une poudre, de bouche à oreille dans la cité millénaire :

Quelque chose a effrayé les brutosaures…

Fin de Palier pour NoStress ! C’est avec le cœur lourd que nos valeureux con…gelés quittent Jaina, lui ayant néanmoins fait une belle peur (16% !) et ayant arraché plusieurs victoires tonitruantes lors de ce progress.

Et quel progress ce fut ! Ce palier restera sans aucun doute comme l’un des plus mémorables, clairement à la hauteur du Palais Sacrenuit de Legion.

NoStress a prouvé encore une fois dès le début du Mythique sa très grande expérience en tombant la Championne dès le premier try ; puis les boss suivants avec une rare efficacité :

A peine une semaine plus tard, Grong, malgré ses timings étranges, n’a été au final qu’une formalité.

Les Champions du Jadefeu, un boss rafraîchissant à deux cibles, où une fois de plus la supériorité des potions d’avalanche fut écrasante, est tombé moins d’une semaine après le singe géant.

Arrivés sur Opulence, outre le sacrilège de nous voir imposer la tenue de l’Alliance, ce boss inédit dans sa construction à deux phases a favorisé grandement l’entraide entre les joueurs. Ainsi, nous avons pu voir le développement de stratégies audacieuses comme le célèbre « grab prêtre pendant le cast de la pierre d’âme démo», ou encore « rester groupé afin de faciliter le soak des flaques d’or au cac » ou bien l’indémodable « proc heal toutes les 12 secondes ».

Ensuite, le Conseil des élus a permis de mettre en valeur l’amour inconditionnel que nous partageons tous pour Kragwa. Ce boss de type council (sisi !) a demandé une attention de chaque instant ainsi qu’un changement rapide de positionnement et de cible. Une vraie partie de plaisir !

Enfin, sa Majesté le roi Rast…BWONSAMDIIIIIIIIIIIIII LES ENVAHISSEURS DE L’ALLIANCE ONT ASSASSINE MON PEUPLE, AIDE-MOI !

… nous a accueilli dans sa demeure impériale, pour un challenge des plus complexes : se retenir de balancer tous nos sorts sur les officiers contrôlés par le totem, tout en évitant de se poser trop de questions…
– Pourquoi est ce qu’il y a des plaquettes de beurre partout dans la salle ?
– Pourquoi est ce que mon voisin ne bouge pas avec son aoe ?
– Pourquoi est ce que ma carte graphique commence à fumer ?
– Pourquoi est ce qu’il y a un PUTAIN de grand Sceau GEANT en PLEIN MILIEU de mon écran ?

Mekkanivelle est sans doute le combat qui nous a le plus marqué. Nous avons alors compris que la qualité de notre micro *pouvait* avoir son importance, que « Poulet rose » n’était pas une indication très claire pour les daltoniens, que l’on avait pas tous la même définition de « rouge », et que les termes de « Pivert » et de « Choux rouge » ne sortaient pas d’un documentaire Arte.

Cependant, après avoir tombé ce véritable mur, Blockade ne s’est présenté que comme une petite promenade élémentaire (*wink wink*) avant Jaina.

Et ensuite ?

Ce patch 8.1 fut une véritable aventure pour nous tous. Se retrouver ensemble, avec autant de personnalités hautes en couleurs pour affronter ce challenge loin d’être évident, s’est révélé une fois de plus très formateur.
NoStress a montré sa très grande polyvalence, sachant s’adapter continuellement aux différentes embûches survenant au fil des mois, mettant à l’honneur la résilience de ce groupe de progress. En effet, même si toutes les têtes ne sont plus les mêmes depuis G’huun, l’esprit de la guilde reste présent en chacune de nos soirées ! Nous saluons chaleureusement tous ceux qui ne sont plus parmi nous, mais grâce a qui nous avons pu aller si loin !

Un autre thème que nous abordons en cette fin de palier est celui des donjons MM+ : Une réelle révolution s’est produite lors de ce patch. Plusieurs de nos membres ont créé une très forte dynamique autour de la complétion de nos clés et de l’émulation produite par cet aspect phare de BFA. Nous avons à présent deux soirées dédiées au farm et au push des grosses clés de MM+, une initiative qui a sans aucun doute un avenir florissant. Merci à eux !

Pour finir, il nous reste à remercier chaleureusement nos officiers pour le travail difficile et souvent ingrat qu’ils ont accompli avec brio, bien souvent au prix de leur temps personnel, et qui permet à NoStress de rester une guilde active et performante tout au long de l’année.

Au fil de ce palier, beaucoup d’aventures ont été vécues, toutes aptes à satisfaire nos divers loas locaux, (qu’ils nous bénissent !) et à renforcer la cohésion de la guilde.
Une nouvelle page se tourne, avec le palais d’Azshara et ses nouveaux challenges qui se présentent dans les profondeurs de Nazjatar, et c’est avec un plein optimisme que NoStress l’aborde.

Bon jeu à tous, et comme dirait notre RL vénéré : « Sortez vous les doigts du cul »

Sekhret

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.